il y a 1 mois

Comment réinventer la notion d'existence dans le monde du travail ?

Comment réinventer la notion d'existence dans le monde du travail ?

Pourquoi sortir de la quotidienneté ?

Dans un monde professionnel où la routine peut parfois confiner à l'asphyxie de l'innovation et de l'engagement personnel, l'existentialisme et la remise en cause de la quotidienneté apparaissent comme des leviers managériaux de changement puissants.

Il s'agit de réfléchir à ce pourquoi et comment les dirigeants d’entreprises et leurs équipes pourraient bénéficier de cette approche philosophique pour revitaliser leurs organisations.

Exister plutôt que vivre : au-delà du confort de la routine...

Choisir d'exister, c'est choisir d'agir et de vivre pleinement. Cela peut signifier prendre des risques, comme celui de partir à l’étranger pour certains, ou simplement s'ouvrir à de nouvelles perspectives sans quitter physiquement son environnement habituel.

C'est la prise de conscience que pour incarner pleinement son rôle de leader ou de collaborateur, il faut parfois remettre en question le statu quo et se décaler de sa quotidienneté.

La phénoménologie existentielle : un pont vers l'Innovation en entreprise !

Se tenir dans la notion de l'existence en entreprise, peut servir de catalyseur pour revoir les modes de fonctionnement qui semblent gravés dans la routine. En questionnant le « vivant » de l'entreprise à travers le prisme existentiel, les dirigeants peuvent découvrir des dynamiques de travail plus épanouissantes, favorisant l'innovation et la créativité.

La philosophie, loin d'être réservée aux penseurs, peut aussi inspirer des changements concrets dans les pratiques managériales.

Le quotidien et le vivant : deux faces d'une même pièce

La quotidienneté, si elle est sécurisante, peut aussi devenir un piège, inhibant le désir et la capacité d'agir. Revisiter ce quotidien à la lumière de l'existentiel permet de reconnecter avec l'essentiel, qui favorise la dynamique et une constante évolution de l'entreprise en résonance avec le vivant.

L'équilibre entre routine et innovation est crucial : trop de sécurité mène à la stagnation, mais un manque de repères peut générer une paralysie due à l'incertitude.

Vers un processus de réinvention toujours en mouvement :

Comment alors introduire ce regard essentiel, qu’est la phénoménologie existentielle, dans le corporel de l'entreprise ? Introduire des « éléments étrangers », de nouvelles idées, de nouvelles manières d'agir, de bouger, de penser peut briser la routine et stimuler une réflexion active et créative.

Prendre la décision consciente de se mettre en mouvement permet de transcender les limites préétablies et d'explorer de nouvelles aventures au service de la croissance personnelle et organisationnelle.

Harmoniser les changements et les résistances :

Le changement, même positif, génère souvent de l'angoisse et une recherche de sécurité. Accompagner ces processus de transformation par des supports stables et des perspectives rassurantes est essentiel pour maintenir l'équilibre tout en encourageant l'avance vers l'inconnu. Comprendre où sont les ressources personnelles et environnementales peut aider à naviguer à travers ces défis.

En conclusion, repenser l’entreprise à travers un regard existentiel n’est pas juste une idée philosophique, mais une nécessité contemporaine pour revitaliser et dynamiser les relations et les structures au travail. Choisir d’exister dans le monde des affaires, c’est donc choisir de penser et d’agir autrement pour un environnement professionnel plus vivant et enrichissant.

Nous vous proposons de partager votre vision de la notion de l’existentiel, en répondant à ces deux questions :

Avez-vous le sentiment de vivre ou bien d'exister ?

De par votre singularité, quel monde ouvrez-vous au monde ?

Partager l'actualité