il y a 1 mois

DISTANCIEL OU PRÉSENTIEL : BAS LES MASQUES !

DISTANCIEL OU PRÉSENTIEL : BAS LES MASQUES !

Nous sommes des êtres de relation : l’idée de se démasquer est bien sûr « symbolique » pour nous rappeler que nous ne sommes pas des survivants de la pandémie mais bien des êtres vivants dans la relation à l’autre. Dès lors, il s’agit encore plus aujourd’hui qu’hier de se montrer tel que l’on est.


Notre intention d'automne : « ON ENLÈVE TOUS LES MASQUES » !

On ne cache plus nos ressentis comme le faisait les masques de la comédie dell’arte pour se fixer sur un archétype unique donc un appauvrissement de la relation.
On laisse tomber le masque de Carl Gustav Jung, on ne joue plus le personnage qu’on s’est donné afin de tenir un rôle social prédéfini, on ne prend plus le risque de se perdre ou d’imploser derrière ce faux costume.

C’est d’autant plus vrai que notre obligation de porter un masque sanitaire dans l’entreprise, nous ramène au bien vivre ensemble, à savoir que l’on se doit encore plus, de soigner la relation et l’authenticité de sa communication.

LIBÉREZ-VOUS !

L’entreprise et les êtres humains qui la composent seraient-ils tous coupables de non-assistance à personne en voie de développement et d’épanouissement personnel ? L’angoisse de ce que nous avons à vivre peut nourrir dans un collectif le « jeu de la peur » et créer, par contamination des expériences vécues par chacun, un verrouillage de l’organisation et de son système, freiner l’élan de vitalité nécessaire à la croissance d’une équipe, de l’entreprise.

Pour certains, être face à sa propre finitude va mécaniquement réduire la confiance en l’autre, son engagement et le désir de contribuer à la créativité de son équipe. La perte de l’histoire de l’entreprise, de son savoir-faire, de ses clients, de son chiffres d’affaires, , le désengagement, la démotivation voir le burn out... Stoppons toutes ces issues sans avenir ! 

Libérez-vous à tous les échelons :

- Revisitez la vision de l’entreprise et partagez en permanence le sens de celle-ci.
Influez sur le système collectif et remettez de l’engagement en lien avec la vision que l’entreprise s’est fixée.

- Rappelez-vous que l’humain est une ressource au potentiel infini qui doit être nourrit dans sa singularité comme un élément fondamental de la réussite du collectif.

- Soyez « porteurs de vérité » dans un contrat gagnant / gagnant : intégrez dans la mission de l’entreprise que chacun prenne soin du collectif.

- Revalorisez l’espace de vie de l’entreprise avec de la solidarité, de la fraternité et de l’humanisme au service de l’efficacité et de la rentabilité.

FAITES CONFIANCE SANS CONTRÔLE !

Notre réalité est l’incertitude et un durcissement du contexte économique : s’il a bien un terreau sur lequel l’entreprise doit encore plus capitaliser son énergie, c’est bien d’oser libérer les collaborateurs du contrôle et faire vivre des halos de confiances !

C’est le moment d’abandonner

La culture du bouc émissaire, du pouvoir par la peur, de l’ambiguïté ou du non-dit, du « pour ou contre moi », qui réduit votre potentiel de créativité et de performance collective.

Pour embrasser une culture de l’attention authentique

Le droit à l’erreur inscrit dans le marbre de l’entreprise
La recherche de la singularité, de la complémentarité,
La capacité à vérifier et valider que je peux compter sur l’autre parce qu’il sait qu’il peut compter sur moi : pilier de la fraternité et de la confiance.
Nourrir cette confiance en soi, la confiance en l’autre, ET la confiance en l’entreprise !

Une culture de l’attention authentique, où l'on n’est pas centré uniquement sur les résultats à courts termes, approche parfois dévastatrice, mais sur le moyen terme et sur l’autre : voir l’autre plus grand qu’il n’est, qu’il nait !

 

ROI sur la culture de l’attention authentique :

 - Concentrer son activité mentale sur l’autre ET avoir des attentions pour l’autre.

 - Porter son attention sur le présent : rien n’est acquis ni fixé, tout est incertain, le contexte évolue, l’adaptation est quasi permanente, rester « frais » face à ce qu’on vit c’est-à-dire adopter la formule : confiance + réactivité = créativité.

ROI sur la culture de l’attention aux collaborateurs et aux managers :

 - Donner de la place aux collaborateurs : environnement propice, initiatives, accompagnement sur-mesure.

 - Donner de la place aux managers : soutien, formation, échanges, accompagnement sur les mécanismes de la relation à l’autre.

ROI sur la culture de l’attention aux clients :

- Être dans une authentique proximité : qu’est ce qui est nouveau chez le client dans ses attentes : il faut « sur-mesurer » son vécu en personnalisant ses nouvelles exigences !


BOOSTEZ LES CERVEAUX POUR BOOSTER LE BUSINESS

Les neurosciences au secours des entreprises : on sait la puissance du cerveau si on le mobilise correctement. 75% des réussites professionnelles ne sont dues ni aux compétences, ni au temps de travail ou au milieu social, non, mais :

- au niveau d’optimisme de la personne,
- à son environnement relationnel,
- et sa capacité à voir le stress comme un défi et non comme une menace.

Avec des collaborateurs « positifs au présent », il y a une augmentation de la production de + 31% et les ventes s’améliorent de + 37% (*). Nous pouvons nous réapproprier de l’insouciance et la vivre au sens premier du terme « ne pas se faire de souci ». Comme nous l’a dit Buddha : « Si le problème a une solution il ne sert à rien de s'inquiéter, mais s'il n'y a pas de solution, s'inquiéter ne changera rien ».

La responsabilité d’un système c’est de favoriser pour ses collaborateurs un environnement propice pour avoir des pensées positives et sourire. Assurez votre POC (Proof of Concept) : commencez par vous-même avec 2 actions concrètes chaque jour qui vont augmenter votre taux de dopamine dans le cerveau et son niveau de positivité. Et par un effet miroir boostez les potentiels de vos collaborateurs et donc de votre équipe (*).

Et pour intégrer des relations de « vérité », il existe des outils (management, communication, cohésion) et aussi « un accompagnement neutre » extérieur à l’entreprise géré par nos équipes Pairspectives : des coachs de confiance et engagés au service des projets de nos clients.


LA MISSION DE PAIRSPECTIVES :

- Remettre de l’énergie, de l’inspiration (de l’air, inspirer) dans les rouages, les cerveaux et cultiver le champ des possibles. Mobiliser toutes les forces vives de l’entreprise pour transformer votre contexte actuel en pairspectives business.

- Nos envies et nos motivations dans nos missions : être un accélérateur de particules positives qui prend en compte vos enjeux stratégiques. Construire et mettre en place le bon processus de transformation collectif qui permettra à vos équipes d’aller là où elles performeront le plus.

- Nos besoins dans la relation à l’entreprise : poser un cadre clair et validé par nos clients, leur demander de s’engager dans une confiance réciproque pour exécuter les projets que nous co-construisons ensemble.


(*) Shawn ACHOR, chercheur en psychologie positive, directeur d’une société de conseil the Good Think basée à Cambridge, auteur de The happiness advantage et lauréat de plus d’une douzaine de prix d’enseignement à l’université de Harvard, où il donne des conférences sur la psychologie positive.

Partager l'actualité